Viaggiare in India, Varkala, Kerala

VOYAGER EN INDE : DORMIR, MANGER ET PLUS (PARTIE III)

Informations pratiques pour voyager en Inde sur l’hébergement, le shopping, les restaurants et plus encore.

Voici le troisième et dernier chapitre d’informations générales pour voyager en Inde utiles à la programmation.

  1. INDE : QUE VISITER

Une des questions qui se pose lorsqu’on décide de voyager en Inde concerne le choix de la destination. Habituellement, si vous n’êtes jamais allé en Inde, cela revient à Rajasthan, « l’Etat des Rois » car, en plus d’être l’un des endroits les plus fascinants de l’Inde ainsi que le plus grand, il est certainement prêt à accueillir le tourisme international. Le Rajasthan est le pays de villes merveilleuses comme Jaisalmer, Jodhpur, Jaipur, Udaipur, Bikaner et Pushkarmais aussi de villages ruraux où il est encore possible d’observer le déroulement d’une vie simple.

<a href=voyage en inde, Bundi, Rajasthan » width= »1024″ height= »682″ >

voyage en inde, Bundi, Rajasthan

Ici, le temps semble s’être arrêté et n’est marqué que par les phases de travail dans les champs ou par le tailleur de pierre de l’artisan, des villages comme Autre, Khandela, Jojawar, Narlai et bien d’autres, où la vie sociale se déroule autour du marché et du temple et où les enfants jouent encore avec de la boue et des cailloux.

Il Le Rajasthan conserve un charme particulier car il a connu une période de grande splendeur grâce à la présence des rois qui se sont succédés au cours des siècles et qui ont choisi cette terre pour y ériger leurs merveilleuses demeures : dans un pays situé entre les monts Aravalli et le désert du Thar, s’élèvent des palais finement travaillés, d’imposantes forteresses, des temples grandioses , des bazars immenses et colorés, des musées et des jardins soignés. Un choix optimal pour une première approche de l’Inde.

Ceux qui ont déjà fait un premier voyage en inde, souvent et volontiers, reviennent encore et encore, fascinés par un chemin totalement différent du leur. Compte tenu de l’étendue du sous-continent indien ainsi que de sa culture ancienne, il est possible d’admirer des scénarios complètement différents simplement en visitant d’autres États.

C’est le cas de l’Inde du Sud, par exemple, avec des vues complètement différentes de celles des états du Nord, où la vraie maîtresse est une nature sauvage, préservée, avec ses palmiers, ses rivières, ses canaux, ses forêts, ses plages mais aussi imposante, colorée. des temples, totalement différents de ceux érigés dans le nord du pays, ainsi que des centres ayurvédiques, des villes de style colonial, des marchés aux épices, des villages de pêcheurs.

voyage en inde, Varkala, Kerala » src= »http://viaggiareinindia.it/wp-content/uploads/2017/05/Varkala-1-2.jpg » alt= »voyage en inde, Varkala, Kerala » width= »1024″ height= »682″ >

voyage en inde, Varkala, Kerala

C’est pourquoi, de plus en plus souvent, lorsqu’on envisage de voyager une deuxième fois en Inde, on se rabat souvent sur l’état de Kerala, la « maison des dieux » qui représente un peu le symbole de cette Inde intacte, encore peu habituée au tourisme de masse et, de ce fait, beaucoup plus authentique.

Il y a trop de différences entre les diverses régions de l’Inde et pour lesquelles on entend souvent parler de « contradictions ». Je vous en dirai plus, plus en détail, au fil du temps, à travers des histoires. Pour le moment, il est important de savoir quel type de voyage vous souhaitez faire et surtout quand, pour mieux définir la période à laquelle il est préférable de choisir une zone plutôt qu’une autre.

  1. INDE : OÙ DORMIR

L’Inde a une très grande variété d’hébergements, couvrant les besoins de tous les voyageurs. Il est en effet possible de trouver à la fois des auberges pas chères pour quelques centaines de roupies, particulièrement adaptées aux « routards » qui privilégient les structures économiques car ils voyagent sur des durées moyennes-longues, et des hôtels princiers pour mille et une nuits voire pour des milliers d’euros. par nuit, pour ceux qui veulent vivre l’expérience des Maharajas ou pour les voyageurs qui veulent s’offrir une expérience unique en son genre.

Les fameux havelis, anciennes demeures des marchands Marwari, construites entre le XVIIe et le XXe siècle qui, originaires de la région de Jodhpur, ont choisi la région du Shekhawati pour ériger ces magnifiques édifices qui représentent aujourd’hui l’une des étapes les plus fascinantes d’un voyage dans le nord de l’Inde.

voyage en inde, Fatehpur, Rajasthan, Haveli Nadin » src= »http://viaggiareinindia.it/wp-content/uploads/2017/05/Viaggiare-in-India-Fatehpur-Rajasthan-Haveli-Nadin-copy-1024×680.jpg » alt= »voyage en inde, Fatehpur, Rajasthan, Haveli Nadin » width= »1024″ height= »680″ >

voyage en inde, Fatehpur, Rajasthan, Haveli Nadin

Au Sud, la EcoLodges ainsi que moi Station balnéaire, complices les belles plages, où vous pourrez vous détendre avec un Massage ayurvédique, au son des vagues de la mer. Cependant, même ici, il est possible de trouver un logement adapté à tous les budgets, jusqu’aux Spartiates. chasses sur les plages qui sont montées et démontées chaque année.

Entre les deux, le concept de « guesthouses » se développe, accompagné de divers Bed & Breakfast ou « chez l’habitant » qui, en plus du confort d’un hébergement de niveau moyen, offrent la possibilité d’entrer en contact direct avec la culture indienne. Souvent, en effet, ce sont des familles indiennes qui ont voyagé ou qui aiment s’entourer de personnes de cultures différentes et qui utilisent certaines chambres pour l’accueil d’invités, afin de contribuer à la promotion de la culture indienne dans le monde.

Viaggiare en Inde, Cottage Flamme de la Forêt, Kanha

Viaggiare en Inde, Cottage Flamme de la Forêt, Kanha

  1. INDE : OÙ MANGER

Il est impossible de résumer la variété de la cuisine indienne en quelques lignes mais il est également vrai que quiconque, en pensant à l’Inde, prononce le mot « épices ». Les épices sont certainement l’un des aspects qui unissent les différentes traditions culinaires de l’Inde.

L’Inde est souvent considérée comme le paradis des végétariens, où les plats sont préparés de manière élaborée, à l’ancienne, avec l’utilisation de dizaines d’ingrédients dont les diverses combinaisons d’épices (Masala).

Cependant, l’Inde n’est pas un pays 100% végétarien ou végétalien et ne l’était pas non plus dans le passé : les conquérants étrangers, en effet, aimaient beaucoup les plats de viande. cuisine moghole (mughlai) en est un magnifique exemple, avec ses plats succulents à base de poulet ou de mouton.

voyage en inde, Goa, Fish Thali » src= »http://viaggiareinindia.it/wp-content/uploads/2017/05/Viaggiare-in-India-Goa-Thali-di-pesce-e1495614248954-1024×866.jpg » alt= »voyage en inde, Goa, Fish Thali » width= »1024″ height= »866″ >

voyage en inde, Goa, Fish Thali

Aussi il l’alimentation de rue c’est très courant en Inde et vous serez certainement tenté de l’essayer une fois que vous voyagerez sur cette terre, faites juste attention à la propreté donc les règles à suivre sont toujours les mêmes pour les voyageurs.

En Inde, vous trouverez partout des petits « restaurants » dhaba, très bon marché, ils ressemblent souvent à de véritables taudis nés de nulle part, dans lesquels la propreté laisse à désirer mais il y en a certainement de bons dans des points stratégiques, notamment sur les routes touristiques.

Les restaurants des chaînes hôtelières ils sont certainement une option pour s’adapter à l’estomac d’un voyageur qui est sur le point de venir en Inde pour la première fois. Cependant, même ici, il est important de prendre les précautions nécessaires et de toujours demander des plats pas trop épicés (Pas épicé !), éventuellement accompagnés de riz et de pain pour éventuellement éteindre le feu !

voyage en inde, restaurant OTW, hôtel Lodhi, Delhi » src= »http://viaggiareinindia.it/wp-content/uploads/2017/05/Viaggiare-in-India-Ristorante-OTW-Lodhi-Hotel-1024×768.jpg » alt= »voyage en inde, restaurant OTW, hôtel Lodhi, Delhi » width= »1024″ height= »768″ >

voyage en inde, restaurant OTW, hôtel Lodhi, Delhi

Nous qui vivons en Inde, nous comptons souvent et volontiers sur les applications, en particulier celle de Zomato, pour choisir le prochain restaurant à essayer. j’en ai aussi parlé QUI.

  1. INDE : SE DÉPLACER

Comme dans le cas du choix du type d’hébergement, également en ce qui concerne le moyen de transport avec lequel voyager en Inde dépend du facteur économique mais encore plus du temps disponible. Il va sans dire que si vous avez des semaines voire des mois, rien de mieux que d’explorer l’Inde lentement, en vous laissant guider par les événements, en réservant les installations de temps en temps et en utilisant au maximum les bus et les trains. Vous pouvez utiliser des bus publics ou privés, des trains, des voitures et des avions. Le tout selon notre itinéraire ou encore mieux si vous n’avez pas d’itinéraire.

Il est clair que si vous disposez de moins de deux à trois semaines, le choix idéal peut être de louer une voiture avec chauffeur, surtout si vous êtes en groupe, car cela garantit une certaine liberté de mouvement, la possibilité d’entrer dans l’Inde la plus reculée, souvent non atteinte par la ligne aérienne ou ferroviaire. Même dans ce cas, cependant, un minimum de planification doit être à la base de la planification de l’itinéraire afin de pouvoir calculer les distances et, par conséquent, également les coûts et évaluer si cela relève de ses possibilités.

Quelquefois, les circuits organisés par les agences locales prévoient l’intégration de plusieurs moyens de transport précisément parce qu’il est toujours bon d’évaluer, de temps en temps, le rapport utilité / prix d’un moyen de transport afin de garantir un itinéraire correct pour les besoins du voyageur. Si possible, par exemple, c’est toujours agréable de pouvoir faire une partie du trajet en train car vous avez la possibilité d’entrer en contact avec les habitants et de regarder même des scènes hilarantes.

Cependant, il ne faut pas oublier que le climat influence également le choix des moyens de transport. Par exemple, justement pour les trains, il est bon d’éviter de les prendre en période de mousson en raison de la présence de fortes pluies ou en plein hiver. Par conséquent, si vous décidez de voyager en Inde, il est important d’organiser un minimum de transport.

  1. INDE : SHOPPING

Vous connaissez un enfant devant la vitrine d’un magasin de jouets ou de bonbons ? Ici, l’Inde a le même effet sur les adultes. Ici vous pouvez trouver de tout, de l’artisanat aux tissus, des vêtements aux épices, des pierres précieuses aux instruments de musique, des décorations en bronze aux chaussures, des peintures aux bijoux. Tout cela, bien sûr, à des prix incroyablement bas par rapport à ce que nous pourrions nous le payer dans notre pays.

voyage en inde, chaussures jutti, Jodhpur, Rajasthan, Inde » src= »http://viaggiareinindia.it/wp-content/uploads/2017/05/Viaggiare-in-India-scarpe-jutti-Jodhpur-Rajasthan-India-copy-1024×683.jpg » alt= »voyage en inde, chaussures jutti, Jodhpur, Rajasthan, Inde » width= »1024″ height= »683″ >

voyage en inde, chaussures jutti, Jodhpur, Rajasthan, Inde

Faire faire du shopping en Indequelques règles simples s’appliquent :

– se renseigner sur le prix des marchandises dans les magasins à prix fixe du gouvernement pour comparaison ;

– éviter de montrer un enthousiasme excessif quand on a vu quelque chose qui nous plaît ;

– vérifier l’authenticité du produit et enfin…

– négociez jusqu’à ce que vous tombiez!

Il faut considérer que les indiens ont une patience infinie et ne sont pas aussi pressés qu’un touriste peut avoir car il doit prendre le bus donc il est probable que, de toute façon, il aura le mieux au final, mais le moins vous peut faire est de commencer à négocier à un prix inférieur à la moitié de ce que le commerçant a demandé.

En ce qui concerne les paiements en Inde, les espèces sont encore beaucoup utilisées, mais les grands magasins sont toujours équipés de points de vente pour le paiement par carte de débit ou de crédit.

  1. INDE : TAXES ET TONS

Lorsque vous voyagez en Inde, le pourboire est fortement recommandé. En plus d’être une coutume consolidée, c’est un signe d’appréciation pour un service.

A titre d’exemple, je rapporte ici quelques chiffres qui restent purement indicatifs car ils ne sont que suggérés mais le pourboire doit toujours être émis selon son propre jugement et son degré de satisfaction.

– Au restaurant : généralement, il est compris dans l’addition et s’appelle frais de service; si vous souhaitez laisser plus ou si ce n’est pas inclus, nous suggérons un 10% de la facture;

– Au portier de l’hôtel : 100 roupies par couple ;

– Au garde-chaussures à l’extérieur des temples : (sauf indication contraire) 10/20 roupies par paire de chaussures ;

– Au chauffeur : 500 roupies par jour et par couple, à remettre à la fin du trajet ;

– Au guide local : 500/1000 par prestation (s’il vous a fourni des informations au-delà des explications techniques, s’il parlait bien l’italien, s’il savait transmettre des émotions).

En ce qui concerne les taxes en Inde, il y en a plusieurs : lorsqu’il s’agit de régler l’addition au restaurant, comptez environ 40% de plus sur l’addition finale, surtout si vous avez pris de l’alcool.

Ceci est un aperçu des informations de base pour pouvoir voyage en inde avec une plus grande prise de conscience. Si vous avez d’autres questions ou curiosités, vous pouvez toujours m’écrire à . Je serai heureux de répondre à toute demande.


24 juin 2024 12h49

Retour en haut